Un mikado à poil

Le mensonge est à la mode et Mikado en profite. Faire connaître son produit à l’aide du hoax marketing est devenu une pratique courante.

Le principe : annoncer un Mikado sans chocolat.

ob 3d45e6 communication agroalimentaire buzz mik Un mikado à poil

3 jours de buzz à l’aide d’affiches publicitaires 4×3 dans le métro parisien, vidéos décalés et images évoquant le faux produit sur les réseaux sociaux ont engendré des milliers de réactions de la part des consommateurs.

Le Mikado « à poil » imaginé par Romance, jeune agence de communication, n’était en fait qu’un teaser pour Mikado Choco King, un bâtonnet deux fois plus chocolaté qu’un Mikado classique.

Faisant écho à la blague Carambar dont la disparition a soudainement fait prendre conscience aux gens de leur attachement au produit, Mikado s’inscrit totalement dans leur univers de marque en jouant sur le côté décalé et parodique de la communication alimentaire.

Ce hoax buzz a suscité auprès des consommateurs un regain d’intérêt pour la marque, +296% via #MikadoStick, et un renforcement des liens affectifs entre les deux parties. Ici, il n’était pas question de mentir aux consommateurs, il s’agissait simplement de les divertir afin d’attirer leur attention.

 

Partager l'article

Commenter